mercredi 1 avril 2015

New York 2015 : Promenades et bonnes adresses


Comme je l'expliquais dans mon dernier article, il y a maintenant trois semaines (le temps passe beaucoup, beaucoup trop vite!), je suis partie en voyage avec les copines, sans mari et surtout sans enfants! 

Nous avons choisi de partir à New York, pas très original mais toujours efficace. Nous connaissions toutes déjà la ville et n'avons donc pas eu à nous imposer un programme minuté afin de ne rien rater. Nous avons profité et fait au gré de nos envies, et aussi un peu en fonction de la météo, nous sommes bien obligées de l'avouer. Par exemple, nous avions bien envie de monter à Top of the Rock pour admirer encore une fois cette si belle vue mais nous avons renoncé car le temps était si gris que nous n'aurions pas vu grand chose une fois là haut.

Loin de moi l'idée de vous faire un guide sur New York, j'ai juste envie de partager avec vous quelques photos de nos balades et surtout quelques bonnes adresses qui pourront peut-être servir aux prochains chanceux à se rendre dans cette si chouette ville. Je vais séparer en deux articles afin que cela soit plus facile et agréable à lire. Et puis, il faut quand même se rappeler que c'est lors de mon séjour de quelques mois à NYC que j'ai débuté ce blog. Deux nouveaux articles pour apporter un peu de neuf dans la catégorie "New York City" ne seront pas de trop!


On démarre aujourd'hui avec quelques adresses où bien manger/boire pour finir avec des photos prises lors de notre balade sur la Highline. Les deux premières photos ont été prises lors de notre balade sur les rives de l'Hudson River (juste avant d’accéder à la Highline).


Clinton St Baking Company
4 Clinton St (au croisement avec E Houston St)
Lower East Side 

Je vous en avais déjà parlé en 2010, mais cela reste pour moi une très bonne adresse pour se faire un petit-déjeuner ou un brunch. L'ambiance est plutôt sympa, mais c'est quand même en premier lieu pour la nourriture que l'on y vient. Il vaut mieux y aller en semaine et avant 10h de préférence (parfait pour le jour suivant l'arrivée, lorsque le décalage horaire fait que l'on se réveille encore à 6-7h du matin) afin d'éviter les longues attentes que cet endroit peut connaitre.


Située dans le Lower East Side c'est parfait pour débuter une petite balade dans le quartier, ce qui vous permettra également de digérer les délices avalés. Les pancakes sont à tomber par terre, mais franchement les œufs se défendent carrément (ici, les Spanish Scramble). Il faut compter environ 15$ pour un plat, avec la boisson, les taxes et les tips, on arrive assez rapidement à 25-30$ surtout si on est gourmand et que l'on veut gouter plusieurs choses. J'ai moi même toujours eu envie de gouter leurs muffins, carrot cake et autres délices qui se vendent à emporter mais une fois mon assiette engloutie, je ne peux simplement pas envisager de manger un seul gramme de plus.


The Fat Radish
17 Orchard St (au croisement avec Canal St)
Lower East Side


J'étais passé plusieurs fois devant en me disant que ce resto avait l'air carrément chouette (la photo ci-dessus date d'ailleurs d'octobre 2013, il me semble en sortant d'un brunch à la Clinton Bakery). Vu de l'extérieur la déco est vraiment très sympa, enseigne lumineuse, vélo vintage, ampoules à nues, ambiance industrielle, mur de briques, tables dépareillées, un parfait resto de bobos.

Une des copines y avait déjà été et en gardait un très bon souvenir, nous avons donc réservé notre table pour diner environ une semaine avant de partir (très facile via Open table).


Au niveau de la nourriture, il est décrit comme rustique anglais. Selon moi c'est surtout axé sur les légumes en tout genre. Leur plat signature est un plat végétarien, que j'ai gouté lorsque j'y étais et qui était vraiment très bon. Viande et poisson sont également présent à la carte et niveau dessert on sort un peu de la "healthy food" avec notamment le Banofee Pie.

Comme bon nombre de restos à NYC, ce n'est franchement pas donné, il faut compter environ 30$ pour un plat 15$ pour une entrée et 10$ pour un dessert. Une bouteille de vin fera rapidement grimper l'addition, sans parler des taxes et tips à ajouter à la fin!


Tacombi at Fonda Nolita
267 Elizabeth St (au croisement avec Houston St)
Nolita


Repéré sur Instagram (dont je suis totalement addict), j'ai vraiment accroché sur l'ambiance. Il s'agit d'une taqueria qui a été installée dans un ancien garage. Son principal attrait est la présence d'une véritable combi Volkswagen à l'intérieur, dans lequel les tacos sont préparés. 

A ce que j'ai entendu les tacos (environ 4-5$) sont très très bons mais aussi tout petit. Si l'on veut vraiment se nourrir il faut en compter 3 ou 4 je pense. De notre côté, nous nous sommes contentées de bières (environ 7$) et d'un guacamole et d'un ceviche à partager (12$ chacun) (le précédent repas n'était pas si loin et le suivant se rapprochait dangereusement). C'est vraiment un endroit agréable, spacieux, avec une déco à tomber et une ambiance décontractée. Une vraie bonne découverte pour moi. Parfait pour une pause en fin d'aprem, en guise d'apéro.



La Highline

Une de mes balades préférée à NYC est celle de la Highline, une promenade aérienne sur une portion désaffectée d'anciennes voies ferrées qui vont maintenant du Meatpacking district (au niveau de la 12th St)  jusqu'à la 34th St au croisement avec la 11th Avenue.

C'est fou comme cet endroit a changé en quelques années, il me semble qu'au début, la promenade ne remontait que jusqu'à la 20th St. Non seulement la balade la longueur de cette promenade a été triplée en 5 ans mais surtout le paysage alentour a vraiment évolué.  Dans mes souvenirs et j'ai consulté mes archives (première visite en septembre octobre 2009) la vue sur le reste de la ville était plutôt dégagée. Maintenant on a vraiment l'impression de se promener au milieu des buildings et cela ne va pas s'arranger lorsque l'on voit le nombre de constructions qui sont en cours. Une balade qui n'aura donc cessé d'évoluer depuis ma première visite mais que je trouve toujours aussi belle et agréable. Un vrai must pour toute visite à NYC!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 11 mars 2015

Muffins Cranberries et Abricots secs


Ces muffins cranberries et abricots secs sont idéaux pour le petit déjeuner. Sucrés uniquement par les fruits secs, ils sont délicieux accompagnés d'un peu de confiture et encore plus avec les délicieuses confitures de Christine Ferber dont je suis absolument fan. Cela permet aussi de mettre un peu de fantaisie au petit déjeuner et de changer des tartines classiques et des céréales.

Je ne fait pas assez souvent de petits cakes de ce genre pourtant, je suis sûre que cela plairait beaucoup à L de manger des petits gâteaux en guise de petit déjeuner. En plus je sais que cela plait déjà à son Papa.

En tout cas, ce n'est pas cette semaine que je vais me rattraper, car demain, je quitte mari et enfants pour quelques jours pour partir avec mes copines. Des mois que le voyage est planifié, j'ai à la fois hâte et en même temps c'est la première fois que je vais quitter les deux aussi longtemps. L est déjà parti plusieurs fois tout seul, notamment durant les mois où j'ai du rester alitée lors de ma dernière grossesse mais je n'ai jamais laissé J (enfin pas plus d'une nuit). Ce n'est que de l’appréhension pré-départ car je sais que dès que je serai partie elle s'effacera totalement pour me laisser profiter pleinement de cette petite parenthèse sans contraintes (ou presque). Partir pour mieux les retrouver.


Muffins Cranberries et Abricots secs (pour 6 muffins)

Préparation : 15 min
Cuisson : 30 min

Ingrédients
100g de farine
50g de flocon d'avoine
1 œuf
12cl de lait fermenté
2cl d'huile végétale
1/2 sachet de levure
1 poignée de cranberries séchées
3-4 abricots secs
1 pincée de sel

Préchauffer votre four à 180°C.

Coupez les abricots secs en petits dés. Dans un saladier, battez légèrement l’œuf avec le lait fermenté et l'huile. Ajoutez ensuite la farine, les flocons d'avoine, les abricots et les cranberries. Mélangez et incorporez la levure et le sel.

Remplissez les moules à muffins beurrés. Faites cuire au four pendant 25-30 minutes et surveillez en fin de cuisson.
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 5 mars 2015

Gâteau tout pomme


Celui-ci date d'il y a plusieurs semaine déjà, mais il a déjà été refait. Nous y avions même ajouté une poire sur le dessus. Je dis nous car j'ai eu de la chance d'avoir les deux fois mon petit assistant cuisinier à côté de moi.

Il ne m'aide pas à cuisiner plus vite et, vu ma vitesse légendaire, on atteint du coup quasiment le rythme d'un escargot mais y met plein de bonne volonté. Armé de son petit tablier beaucoup trop mignon que j'ai trouvé dans ma petite boutique préférée à savoir Les cocottes en papier (qui a une boutique en ligne, mais malheureusement le petit tablier est épuisé dans ce coloris), il m'aide à mesurer les ingrédients et à les transvaser d'un récipient à un autre.

Il s'améliore de jour en jour en cassage d’œufs. Après avoir fait l'expérience du lâcher d’œuf sur le parquet de la cuisine, il s'efforce maintenant de bien les tenir et n'en met presque plus à côté du bol. La mise en place des pommes dans le plat n'a plus aucun secret pour lui, tout comme le verre mesureur. Mais en vrai, on sait tous pourquoi il est si sage à côté de moi, et oui c'est pour lécher le plat!


Gâteau tout pomme

Préparation : environ 20 minutes
Cuisson : 1h

Ingrédients
4 pommes (plus si elles sont toutes petites)
3 œufs
180g de sucre
120g de farine
1 pincée de poudre de vanille

Préparation
Préchauffez votre four à 180°C.
Beurrez et fariner le fond et les bords d'un moule à fond amovible (j'utilise mon moule à cheesecake, qui pour rappel fait environ 20cm)
Épluchez les pommes, enlevez le trognon et coupez les en morceaux d'environ 2cm sur 2. Placez les pommes dans le moule (pas de panique si elles remplissent tout le moule).

Mélangez ensemble les oeufs, le sucre et la vanille, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Ajoutez la farine tamisée et mélangez pour obtenir une pâte bien homogène. Versez sur les pommes en tassant pour que le mélange s'infiltre bien partout.

Faites cuire le gâteau pendant 1h environ et laissez reposer 5 minutes avant de le démouler.

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 19 décembre 2014

Poires en habit de fêtes


Chose promise, chose due, voilà la recette du dessert : des Poires en habit de fêtes accompagnées d'étoiles et de sapins en pain d'épice. Ce n'est pas moi qui ai réalisé le dessert, c'est ma grande sœur A. C'est elle qui a proposé l'idée de faire des poires pochées, histoire de ne pas être plombé par le dessert. J'ai juste fourni la recette qui pour ne pas faire original, vient aussi du magazine Zeste. C'est un hasard car nous n'étions pas du tout partis sur cette idée de dessert à l'origine.

Je n'aurais pas pu le préparer à la maison où alors le matin (mais je n'étais pas là) car ces poires cuisent également 2h au four. A. a tout apporté dans des boites et nous avons juste dressé les poires ensemble dans des verrines avant de servir le dessert, ce qui nous a pris juste 5 minutes. A. a doublé les quantités de sirop mais apparemment c'était un peu trop, avec juste la moitié en plus cela aurait surement suffit.

Et sinon après le dessert, nous avons traditionnellement échangé les cadeaux. Les petits ayant ouvert les leurs juste après leur dessert, avant que nous commencions à manger. Toute la famille a été bien gâtée et remercie encore les gentils Pères Noël plus si secrets.
J. va pouvoir prendre ses bains en compagnie de Tortululu et dormir avec une chouette lumineuse. L. ne quitte plus sa voiture de police, son train en bois et son lapin veilleuse. Il était tout beau aussi cette semaine dans son nouveau tee-shirt! T. aura bien chaud avec son nouveau gilet et va pouvoir nous faire des Margaritas de folies. Quant à moi, une nouvelle paires de baskets vient rejoindre ma belle collection et mon poignet brille de mille feu avec ma nouvelle montre.

Voilà, j'espère que ces recettes vous inspirerons de bons diners pour les fêtes et sinon que vous avez au moins aimé voir les photos et lire mes petits blablas.

Poires en habit de fêtes
(recette issue du Zeste HS n°2)

Pour 4 personnes
Préparation : environ 20 minutes
Cuisson : 2h15

Ingrédients
4 grosses poires fermes
2 citrons
50cl de vin liquoreux (pineau, saussignac, monbazillac)
400g de sucre
2 c. à c. d'épice à pain d'épices ou mélange 4 épices
40g d'amandes effilées

Préparation
A l'avance
Dans une grande casserole à manche amovible (de façon à ce que vous puissiez la mettre au four), versez le vin, le sucre et les épices. Pressez les citrons et ajoutez le jus.
Faites cuire à feu doux pendant 15 minutes, jusqu'à ce que le liquide réduise quasiment de moitié et devienne sirupeux. Attention à ce qu'il ne déborde pas.

Préchauffez le four à 180°C.

Pelez les poires en conservant la queue et ajoutez-les au sirop chaud hors du feu. Enfournez pour deux heures, en retournant les poires toutes les 30 minutes. Réservez.

Sur le moment (5 minutes environ)
Dans une petite poêle, faites griller les amandes effilées.
Dressez les poires dans des coupelles ou des verrines. Nappez les de sirop et parsemez d'amandes effilées. 
(Facultatif)
Ajoutez des étoiles et des sapins en pain d'épice découpé avec des emportes pièces. Et pour encore plus d'effet, vous pouvez piquer un bâton d'étincelle (on n'en a pas trouvé)

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 décembre 2014

Magret de canard cuisson douce, mousseline de carottes et poelée de champignons


Ce matin, je commence les valises et m'évade déjà un petit peu de Paris par la même occasion. Nous partons dimanche, ça se rapproche à grands pas et en même temps, je n'arrive pas très bien à réaliser. Ressortir les affaires d'été m'aide à prendre conscience que dans 5 jours nous aurons quitté le froid et la pluie, direction le soleil de la Guadeloupe!

Quel plaisir de ressortir les affaires de L. et de profiter un peu plus de ces petits shorts et petit maillot de bain si peu mis. Il est vrai que l'on met bien moins longtemps les affaires purement d'été que celles d'hiver, plus facile de mettre un pantalon en velours en mai qu'un short en janvier. Je ne vais pas non plus parler météo mais je trouve cela chouette de pouvoir avoir un peu de rab avec ces petits vêtements qui seront bientôt trop petits. Bref, on trouve ses petits bonheurs où on le peut.

Cette semaine de vacances va nous permettre de bien recharger les batteries et les enfants pourront être dehors toute la journée avant que je ne les renferme à la maison tout le mois de janvier (je précise au cas où, c'est une blague...). Par contre pour l'esprit de Noël c'est tout de suite plus difficile au soleil. Nan, parce que le Père-Noël sur la plage et les palmiers décorés c'est quand même pas tout à fait ça. Nous allons tout de même essayé de préparer quelques biscuits de Noël avec L. vendredi à partager avec toute la famille, et au pire on pourra apporter ceux que mes sœurs ont fait et nous ont donné dimanche.

Je me dis que c'est drôlement bien du coup d'avoir installé le sapin un peu tôt, d'être aller faire un petit tour à Strasbourg et déjà mangé un vrai repas de fête.




Nous en revenons donc à notre diner de Noël et à son plat : nous avons choisi de préparer du magret de canard accompagné de mousseline de carottes et d'une poêlée de champignons frais. Là, également une recette déjà essayée. Je l'avais préparé pour une copine un samedi soir il y a environ deux ans (histoire de ne pas déprimer de ne pas sortir) et nous en gardions toute deux un très bon souvenir. La recette a été trouvée dans Zeste, pour changer, et nous avons juste ajoutée une bonne poêlée de champignons frais préparées par T. Ça se marie très bien avec le reste du plat et en plus c'est encore de saison. Nous avons choisi les chanterelles et les girolles mais on aurait pu ajouter des cèpes si nous en avions trouvé.

Le magret est cuit à 60°C pendant 2h30 au four après avoir été juste saisi à la poêle. Cette cuisson douce le rend extrêmement tendre. Par ailleurs, c'est assez pratique car pendant la cuisson on a le temps de préparer le reste du plat, et même de manger l'entrée. Pas vraiment de crainte que cela crame à cette température. Finalement il faut juste bien gérer l'heure de la mise au four. Et ne pas prévoir un dessert qui se prépare également au four en même temps, ce qui était notre cas, mais comme c'est ma soeur A. qui l'a préparé chez elle, il n'y a pas eu de soucis.

Je vous laisse avec la recette, un peu longue à cause des deux accompagnements mais pas vraiment compliquée, et vous dis à demain pour le dessert.




Magrets de canard cuisson douce, mousseline de carottes et poêlée de champignons
(recette issue du Zeste HS n°2)

Pour 8 personnes
Préparation : environ 10 minutes
Cuisson : 2h30
Ingrédients
4 magrets de canard
Pour la sauce
4 c. à s. de miel
15 cl de vinaigre de Xérès
2 c. à s. de vinaigre balsamique
2 orange
2 c. à c. de 4 épices
fleur de sel, poivre du moulin
Pour la mousseline de carottes
1,8kg de carottes
80g de mascarpone
80g de beurre
sel, poivre du moulin
Pour la poêlée de champignons
1kg de chanterelles
500g de girolles
500g de champignons de Paris
7 gousses d'ail
5 échalotes
persil plat
beurre
huile d'olive

Préchauffez le four à 60°C. 
Incisez la peau des magrets en croisillons jusqu'à la chair. Assaisonnez les deux côté avec la fleur de sel et le poivre.
Saisissez les magrets à feu vif dans une poêle à sec pendant 2-3 minutes. Commencez par le côté peau, jusqu'à ce qu'elle soit bien grillée puis retournée sur le côté chair. Posez les magrets dans un plat à four et enfournez pour 2h30.

Pendant ce temps préparez la sauce, les champignons et la mousseline de carottes.

Pour la sauce, jetez la graisse de la poêle à magrets et déglacez avec les deux vinaigres. Pressez l'orange et ajoutez le jus avec le miel et le 4 épices. Faites réduire pendant une dizaine de minutes pour obtenir une sauce sirupeuse. Réservez.

Lavez les champignons à grande eau pour bien enlever toute la terre. Émincez les champignons de Paris et coupez les girolles en deux si elles sont très grandes.
Faites revenir chaque sorte de champignons séparément dans une poêle avec de l'huile d'olive et du beurre et une gousse d'ail entière afin qu'ils rendent toute leur eau. Égouttez-les à l'aide d'une passoire.
Dans une grande sauteuse, faites revenir les échalotes hachées finement et 4 gousses d'ail pressées dans de l'huile d'olive. Ajoutez les champignons et faites revenir à feu moyen pendant 5-10 minutes. Assaisonnez avec du persil plat haché finement.

Préparez la mousseline de carottes : épluchez et coupez les carottes en tronçons. Versez-les dans une grande sauteuse avec le beurre coupé en morceaux. Enrobez les carottes de beurre puis recouvrez d'eau, salez et poivrez. Portez à ébullition et faites cuire à frémissement pendant 35-40 min, jusqu'à ce que les carottes soient bien tendres.
Prélevez un peu d'eau de cuisson (environ une petite louche), puis égouttez les carottes. Mixez les ensuite avec l'eau de cuisson ainsi que le mascarpone pour obtenir une belle mousseline. Rectifiez l'assaisonnement si besoin. Réservez.

Avant de servir (environ 5 minutes)
Réchauffez la mousseline, les champignons et la sauce pendant 5 minutes.
Pendant ce temps, sortez les magrets du four, tranchez-les. Vous pouvez soit servir à l'assiette ou présentez les plats à table.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 16 décembre 2014

Saint-Jacques snackées façon Ponzu


Une fois n'est pas coutume, je vais être en avance sur le calendrer et je vais réussir à vous livrer un menu pour les fêtes avant les fêtes! Aujourd'hui l'entrée : des Saint-Jacques snackées façon Ponzu, demain le plat et vendredi le dessert pour bien terminer la semaine. Je vous laisse le suspens pour vous faire revenir chaque jour. On se fait un marathon d'articles cette semaine, wouhou! C'est Noël avant Noël!

Dimanche soir, avec mes sœurs parisiennes et leurs maris/copains, nous avons fêté Noël ensemble autour d'un bon diner. Comme bon nombre de familles, nous alternons chaque année entre notre famille et notre belle-famille. Cette année, étant l'année belle-famille (avec de jolies vacances de notre côté en perspective), nous avons voulu tout de même faire un petit diner ensemble avec mes sœurs pour marquer le coup et se voir une dernière fois avant 2015. Les Pères Noël secrets désignés, il ne restait plus qu'à trouver de bonne idées pour le menu, car le but était aussi de partager un bon repas.

Pour l'entrée, nous avons tout simplement repris l'idée de notre diner de Nouvel An de l'année dernière. Une recette connue et approuvée! Des Saints-Jacques snackées façon Ponzu, réalisée par des mains de chef, mais pas les miennes. La sauce ponzu est une sauce japonaise à base de sauce soja, de jus d'agrumes, de vinaigre mais aussi des algues ou encore de la bonite séchée. Ici, il s'agit d'une version un tout petit peu simplifiée avec uniquement de la sauce soja, du vinaigre de riz et du citron vert. Vraiment vraiment délicieux! 

Bon par contre, ce n'est pas du tout une entrée bon marché, les Saint-Jacques étant plutôt très chères. Mais bon, ce n'est pas Noël tous les jours et il n'y a pas de mal à se faire un peu de bien. Nous étions 8 et tout le monde a apprécié et dévoré le contenu de son assiette. Nous avons doublé les quantités de la recette ci-dessous qui est pour 4, mais en ce qui concerne la sauce, ce n'est pas vraiment nécessaire car il nous en est resté beaucoup.



Saint-Jacques snackées façon ponzu 
(recette issue du Zeste HS n°3)


Pour 4 personnes
Préparation : environ 20 minutes (mais au moins 2h de repos pour la sauce)
Cuisson : 10 minutes

Ingrédients
8 coquilles Saint-Jacques (fraîches ou surgelées)
1 gousse d'ail
1 botte de coriandre
1 piment rouge
1 citron jaune non traité
1 citron vert
2 c. à s. de noix de cajou grillées salées
5cl de vinaigre de riz
5cl de sauce soja
2. c. à s. d'huile d'olive

Préparation
La veille ou au minimum 2h à l'avance, préparez la sauce ponzu. Pressez le citron vert et mélangez avec le vinaigre de riz et la sauce soja. Si vous utilisez des Saint-Jacques congelées, mettez-les dans du lait au réfrigérateur la veille. Égouttez 1 heure avant de préparer.

Concassez grossièrement les noix de cajou. Effeuillez et ciselez la coriandre, épépinez et émincez le plus finement possible le piment. Râpez la moitié du zeste de citron jaune. 

Décortiquez les Saint-Jacques, essuyez-les avec un papier absorbant. Pelez puis râpez l'ail et mélangez le avec l'huile d'olive. Versez cette préparation sur les Saint-Jacques.

Saisisssez les Saint-Jacques sur une poêle bien chaude 2 minutes de chaque côté, jusqu'à qu'elles soient dorées. Le centre doit rester à peine cuit.

Déposez 2 Saint-Jacques par assiette et nappez les de sauce ponzu. Parsemez de noix de cajou, de piment et terminez par une touche de zeste de citron et de coriandre. Dégustez rapidement.

Rendez-vous sur Hellocoton !